6 scènes obligatoires dans une romance

Pour écrire une romance qui fonctionne, il faut connaître ce que veulent les lecteurs afin de satisfaire leurs attentes.



Les scènes obligatoires sont des éléments incontournables sans lesquels votre histoire perdrait tout intérêt pour le lecteur. Loin de vous brider dans votre processus créatif, elles sont là pour vous aider à structurer votre roman et faire avancer l'intrigue jusqu'à sa résolution.


D’après l’Association des écrivains des États-Unis, la romance est un récit qui se consacre au développement d’une histoire d’amour entre deux personnes dont l'issue est une fin heureuse. J'utilise cette définition parce qu'elle explique en une phrase ce qu'attend précisément le public.


Les amateurs du genre veulent faire indirectement l'expérience du sentiment amoureux en suivant l'évolution d'une relation entre deux personnages.


Pour leur donner satisfaction, vous devez impérativement inclure ces six scènes à votre histoire :

  • la rencontre ;

  • le premier baiser ;

  • la déclaration ;

  • la séparation ;

  • la preuve d'amour ;

  • les retrouvailles.

Pour illustrer mon propos, j'utiliserai des exemples tirés de l'un des livres iconiques du genre, Orgueil et préjugés de Jane Austen.


La rencontre entre les deux personnages


Votre roman doit absolument contenir une scène où les deux personnages se rencontrent. Si les deux protagonistes se connaissent déjà, il faudra donner de l'importance à la scène où ils apparaissent ensemble pour la première fois dans l'histoire.


L'erreur serait de commencer votre récit après cet évènement crucial ou de ne jamais en faire mention en le prenant pour acquis dans l'esprit du lecteur.


Dans Orgueil et préjugés, c'est le moment où Elizabeth et Jane Bennet rencontrent Mr Darcy et Mr Bingley lors d'un bal à Meryton. Dès leur première rencontre, Elizabeth trouve Mr Darcy arrogant et peu aimable. Le ton est donné pour la suite de l'intrigue.


Le premier baiser ou la connexion intime


Vos personnages doivent se rapprocher. Pour illustrer leur affinité grandissante, ils doivent partager un moment d'intimité ou d'intense complicité.


Dans Orgueil et préjugés, il s'agit de la scène où Elizabeth accepte de danser avec Mr Darcy au bal de Netherfield. Les sentiments de la jeune femme à son égard n'ont pas changé depuis la première fois qu'ils se sont vus, mais ce rapprochement physique donne envie que quelque chose se passe et qu'une étincelle s'allume dans le cœur des protagonistes. Le lecteur a la sensation qu'une relation serait possible si les deux personnages n'étaient pas aussi attachés à leur orgueil et à leurs préjugés.


La déclaration d'amour


À ce stade du récit, l'un de vos personnages doit clairement afficher ses sentiments. Ce qu'il éprouve doit être clair aussi bien pour l'autre que pour vos lecteurs.


Dans Orgueil et préjugés, il s'agit du moment où Mr Darcy confesse ses sentiments à Elizabeth et lui explique qu'il souhaite l'épouser en dépit de son statut. Cette dernière refuse en raison de la façon dont il a présenté les choses, avec arrogance.


La séparation


Vos personnages sont retenus par une croyance ou une blessure qu'ils n'arrivent pas à surmonter. Ils ne sont pas encore prêts à croire en l'amour et à accepter le bonheur que cela pourrait leur procurer.


La séparation va leur permettre de changer. Ils vont faire l'expérience du manque et réaliser qu'ils tiennent trop à l'autre pour rester accrochés à leurs croyances.


En général, elle est temporaire et sert également à tenir les lecteurs en haleine. Ils se demandent comment les personnages vont se remettre ensemble, et en fonction de la façon dont vous tournez votre scène de rupture, ils peuvent douter de leur réconciliation future.


Dans Orgueil et préjugés, la séparation est la conséquence directe du refus d'Elizabeth. Cette dernière explique à Mr Darcy les raisons pour lesquelles elle ne pourra jamais être avec quelqu'un comme lui. Toutes ces raisons sont en réalité les conséquences d'un malentendu, ce qu'Elizabeth découvrira plus tard.


La preuve d'amour


« Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour. »

Tout le monde a certainement déjà entendu au moins une fois cette citation du poète Pierre Reverdy. Cette phrase signifie que les actes valent mieux que les paroles.


Au lieu d'avoir un personnage qui confesse ses sentiments, montrez-le en train d'accomplir quelque chose par amour.


Dans le livre Orgueil et préjugés, Mr Darcy sacrifie une partie de sa fortune pour le bien d'Elizabeth et de sa famille. Ce geste prouve à la jeune femme qu'elle l'avait mal jugé depuis le départ et ses sentiments à son égard commencent à changer.


Les retrouvailles des deux amants


Il s'agit de la scène qui répond à la question posée implicitement au début du livre : est-ce que les héros vont finir ensemble ? Vos personnages ont évolué depuis leur première rencontre, ils ont appris une leçon (l'amour est plus fort que tout et il triomphe toujours) et ils ont surmonté leur blessure. Ils peuvent maintenant être heureux ensemble.


Dans Orgueil et préjugés, une fois les malentendus expliqués, Elizabeth accepte la demande en mariage de Mr Darcy.


À vous de jouer !


Gardez à l'esprit que vos lecteurs sont les véritables experts du genre. En commençant un livre, ils s'attendent consciemment ou inconsciemment à expérimenter ces six moments clés. Sans eux, ils pourraient être déçus ou confus.


Ne cherchez pas à être original en voulant à tout prix les éviter. Votre originalité résidera en réalité dans la façon inédite dont vous allez les présenter.


Maintenant que vous connaissez ces six scènes obligatoires, vous pouvez vous amuser à les identifier dans vos romances préférées. Vous verrez qu'elles sont systématiquement utilisées. Vous pourrez également observer les façons différentes de les développer.

106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout