Image de Joanna Kosinska

Témoignages

Lisez les témoignages ci-dessous pour voir ce que les auteurs et les autrices pensent de mon travail

« Quand je rédigeais mon mémoire professionnel pour la fin de mes études, j'avais beaucoup de difficultés parce que je n'arrivais pas à trouver de bonnes phrases, de meilleures formulations. Et Florence, elle était là pour me guider, pour m'aider. Et grâce à elle, j'ai pu terminer mon mémoire avec un très bon français, qui est très correct, avec de meilleures formulations qui correspondaient à des attentes de mes professeurs de master. »

— Gahae, pour la relecture et la correction de son mémoire de master

« Je m’étais lancée dans l’écriture d’un roman sans plan et dont les chapitres m’apparaissaient à l‘esprit dans le désordre. Je travaillais donc dans un grand brouillard sans savoir si les chapitres remis les uns à la suite des autres étaient cohérents.

J'ai eu un retour sur le texte en lui-même, sur l'attrait de l’histoire, la crédibilité et l'intérêt des personnages, ainsi qu’un support sur la cohérence et la chronologie du récit.

J’ai obtenu bien plus que ce à quoi je m’attendais ! En plus d’avoir un retour écrit et par visioconférence, j’ai aussi reçu des supports supplémentaires lorsque je me trouvais face à un problème. Des fiches, des documents, des liens qui pouvaient m’intéresser. Les visioconférences ont permis des échanges plus rapides et sans ambiguïté sur des points de discussion, ainsi que le développement d'idées et de moments de réflexion en commun plus riche. J’ai pu avancer dans mon récit sereinement. Les commentaires et suggestions en marge sont clairs. Les questions posées permettent d’avoir la vision de l’autre sur le texte, ce qui oblige à regarder les éléments sous un autre angle et à renforcer le récit si besoin. Enfin, ce travail complémentaire est ultra-motivant surtout pour une personne qui comme moi n’a aucune facilité dans l’écriture. Savoir que chaque chapitre soumis sera lu et étudié est vraiment motivant. Même chose en cas de baisse de moral ou de difficulté à avancer, Florence est là pour rassurer et motiver sans pression. C’est un plus considérable.

 

Un grand merci pour la qualité du travail. Je recommande Florence à chaque fois que j'en ai l'occasion. Pour des amateurs ou des débutants, elle est d'une grande aide. »

 

Sophie G. WINNER, pour un accompagnement littéraire dans le cadre de l'écriture de son second roman 

« Je suis copywriter. J'avais écrit une séquence e-mail pour un client, sauf que les fautes d'orthographe, c'est pas mon fort. C'est-à-dire que j'en fais beaucoup. J'avais contacté Florence pour qu'elle puisse me corriger mes fautes et ça a été nickel. [...] Je vous la recommande vraiment, car c'était sans prise de tête. Je lui ai donné la séquence, elle me l'a rendue, tout était fini. C'est ce qu'on attend d'un bon prestataire. En tout cas, de mon côté, je vais continuer à travailler avec elle. »

— Alexy, pour la relecture et la correction d'une séquence e-mail

« Je n'avais pas suffisamment de recul sur mes écrits pour en faire une évaluation juste. Je voulais avoir un retour impartial et professionnel. La réponse que j'ai reçue a été encourageante et toujours bienveillante. Florence a mis en évidence quelques travers à corriger (comme les monologues trop longs par exemple), mais elle a su souligner les points forts. Le travail était très complet. »

 

— Sylvie, pour l'évaluation de manuscrit de son recueil de nouvelles

« J’ai fait appel à tes services, il y a neuf mois pour un ouvrage de non-fiction sur la déprime de l’artiste et de l’entrepreneure.
À ce moment-là, je venais tout juste de recevoir le premier brouillon de mon livre, donc j’avais dû l’écrire pendant deux ou trois mois déjà. En l’ayant dans les mains avec une couverture un peu lambda, j’ai commencé à le lire avec un autre regard et à me rendre compte que ça pourrait donner quelque chose.

Brusquement, je me suis dit que si je voulais aller au bout, il y avait sans doute plein de choses que je ne maîtrisais pas, que je ne savais pas. Et il fallait que je trouve quelqu’un pour m’aider là-dessus, quelqu’un qui s’y connaisse, et c’est là que je t’ai rencontrée.


Donc, on s’est eus au téléphone. J’ai tout de suite senti que le projet allait te parler et qu’ensemble, on allait pouvoir réussir à faire quelque chose de cool. J’ai senti que j’allais pouvoir avoir ce regard bienveillant sur ce que j’écris, et c’est ce dont j’avais besoin.


Ça m’a motivé à aller au bout, car je savais que je n’étais pas en train d’écrire pour moi tout seul. Il allait y avoir au moins une personne qui allait le lire avec bienveillance. Et ça, c’était très important. Mais encore au-delà, suite à tes retours, j’ai pris conscience d'à quel point ça a pu m’aider. Par exemple, je n’avais qu’une introduction trop courte, et le simple fait que tu me fasses un retour sur l’introduction, de ce qu’on aimerait y voir en tant que lecteur ou lectrice, m’a permis de vraiment créer une belle introduction. Et même de raffiner encore toute l’idée du livre. Mais ça, ce n’est qu’un exemple de ce que tes retours ont pu structurer dans l’ouvrage.


Je pense même qu’en termes de chapitrage, j’ai pris des décisions nouvelles de par tes retours. Ou même le simple fait d’avoir pu pitcher mon livre auprès de toi et avoir une première fiche de synthèse de l’idée que j’avais a permis de tout structurer et d’aller au bout.


Là, j’en suis à la publication en autoédition, et c’est aussi avec beaucoup plus de confiance que je vais pouvoir faire le marketing tout seul, puisque ça aura déjà été lu. C’est aussi avec cette confiance que je serai près à le faire lire à des personnes qui seront moins dans la cible, peut-être plus critiques, mais pour d’autres raisons, comme mon entourage, car leur retour sera aussi important. Mais du coup, j’aurai une assise plus forte pour être prêt à faire face à leurs retours.


Du coup, ça m’a vraiment beaucoup aidé, même dans la phase où tu ne m’accompagnais pas vraiment, où j’étais dans l’écriture moi-même, jusqu’au moment où j’ai pu te donner tout l’ouvrage. Ce qui m’a permis de réécrire toujours mieux les différents chapitres et de prendre beaucoup de recul aussi.

 

Et ce genre d’accompagnement permet aussi de percevoir la valeur qu’on crée, car à force d’être dans son projet, on finit par ne plus en voir la valeur et croire que tout ce qu’on écrit est une évidence, que tout le monde le sait déjà, que les gens vont le lire avec la même lassitude que nous, alors que nous, ça fait quinze fois qu’on le relit notre ouvrage. »

 

Adrien, pour l'évaluation de manuscrit de son ouvrage sur la déprime de l'artiste et de l'entrepreneure